Un bel événement

01/02/17

Des Rencontres 2017 inoubliables !

Quelques images des Rencontres de ce week-end pour vous permettre de revivre ce moment fort et inoubliable.

Vous retrouverez très bientôt dans le magazine et sur ce site les différentes interventions du colloque.
Mais c'est à vous d'en déterminer l'ordre de parution ! Dites-nous tout sur Facebook ou Twitter : par qui souhaitez-vous commencer ?

Quant à nous, nous avons hâte de vous vous retrouver le samedi 27 janvier 2018 pour une nouvelle journée exceptionnelle sur le thème de la famille (plus d'informations à venir).

Attention
aux idées reçues !

26/01/17

Il faut apprendre à ranger aux enfants !

Certes, mais pas seulement ! Si pour un adulte, le rangement est à la fois sécurisant et utilitaire, il n'est pas la priorité pour un tout-petit. Pour lui, ce qui compte, c’est son jeu dans l’instant présent, sa curiosité insatiable à explorer ce qui l’entoure. Dans un espace professionnel qui accueille des tout-petits, il est sans doute important que les adultes se sentent bien, mais d’abord et surtout que les enfants aient un espace de vie qui respecte leurs besoins d’exploration et de jeu, vitaux pour leur développement. Le rangement des jouets est à la croisée de ces deux besoins.

Retrouvez l'article d'Anne-Marie Fontaine dans Assistantes Maternelles Magazine, n°140, février 2017, p. 41-43.
Et pour approfondir le sujet, rendez-vous aux Rencontres des assistantes maternelles les 28 et 29 janvier 2017 !

 

Du côté des Mam

02/11/16

Bienvenue chez Lulu !

Qui est Lulu, le petit personnage facétieux qui nous accueille lorsque nous frappons à la porte de la Mam créée par Mildred Beyaert, Valérie Van Cauwenberge et Anne-Sophie Labis ? L’emblème de la structure ! Nommée La cabane de Lulu, cette dernière a ouvert à Nieppe, dans le Nord, en début d’année. Mildred nous raconte son histoire, en compagnie de Lulu.

Retrouvez ce reportage dans Assistantes Maternelles magazine, n°138, novembre  2016, p. 46 à 47.

Attention
aux idées reçues !

26/10/16

Chacun son tour !

"C’est chacun son tour !" En utilisant cette expression, les adultes veulent énoncer deux grands principes incontournables pour vivre en société : savoir partager et savoir attendre. Mais comment les enfants comprennent-ils leur utilité ? Et comment en font-ils l'apprentissage ? C'est ce qu'explique Josette Serres dans cette nouvelle vidéo et son article, à retrouver dans notre dernier numéro.

Retrouvez l'article de Josette Serres dans Assistantes Maternelles Magazine, n°138, novembre 2016, p. 39 à 41.

Attention
aux idées reçues !

28/09/16

Poser des limites aux enfants a-t-il un sens ?

Poser des limites aux jeunes enfants est protecteur et nécessaire, mais cela doit se faire avec bienveillance pour les "ratés" de l’obéissance, si l’on comprend qu’ils sont dus à l’immaturité et non à une envie de narguer les adultes. Reconnaître les besoins fondamentaux des enfants et leur proposer des dérivatifs acceptables n’est pas démissionner. C’est juste maintenir intelligemment le cap des règles utiles en dissociant l’action de l’enfant, qui est normale en soi, de son application, qui peut ne pas convenir.

Retrouvez l'article d'Anne-Marie Fontaine dans Assistantes Maternelles Magazine, n°137, octobre 2016, p. 45 à 47.

Attention
aux idées reçues !

31/08/16

Fait-il des caprices ?

Le terme de caprice est un fourre-tout. Utilisé à tort et à travers, il permet de désigner des actions de l’enfant que l’adulte ne saisit pas toujours et auxquelles il peine à donner sens. Plutôt que de la réponse provocatrice d’un enfant, il faudrait parler de son besoin de découverte et son insatiable curiosité des règles, des lois qui régissent le monde et la régularité de son environnement… En manipulant des objets ou en agissant, l’enfant teste, expérimente, mais inhibe parfois encore mal ses actes en raison d’une imparfaite maturité neuronale. À l’adulte de lui donner des repères pour qu’il puisse les mémoriser pour les anticiper.

Retrouvez l'article de Josette Serres dans Assistantes Maternelles Magazine, n°136, septembre 2016, p. 39 à 41.