• Fréquentation d’un Ram : bientôt obligatoire ?

Lors du Congrès des maires, qui s’est tenu la semaine dernière, un atelier a été consacré à la petite enfance. L’occasion pour les maires, mais aussi pour la ministre déléguée à la Famille, Dominique Bertinotti, et la Caisse nationale des allocations familiales, de faire un point sur la création des 275 000 solutions d’accueil, dont 100 000 chez des assistantes maternelles, prévues pour 2017 par le gouvernement.

Concernant les assistantes maternelles, deux points ont notamment été évoqués.
Premièrement, la ministre a noté que dans la mesure où les parents sont demandeurs d’accueil semi-collectif, il n’est pas question d’encourager l’installation des assistantes maternelles sans faciliter leur intégration dans un relais assistantes maternelles. Elle a également précisé avoir pensé rendre cette intégration obligatoire…
Deuxièmement, les  maisons d’assistantes maternelles. La ministre a encouragé les élus à s’intéresser un peu plus à ces regroupements : « Si la collectivité fournit un local, il faut qu’elle s’y implique, qu’elle contractualise avec les assistantes maternelles, qu’elle impose un cahier des charges, qu’il y ait un réel projet éducatif, pour rassurer les parents », peut-on lire sur le site de la Gazette des communes.