• Un plan métier de la petite enfance ?

Dominique Bertinotti, ministre déléguée à la Famille, a annoncé le lancement d’un plan métier de la petite enfance, lors du Congrès des maires, le 20 novembre dernier, à Paris. « Nous voulons que la petite enfance devienne une vraie filière métier, du CAP au bac + 5. Pour attirer et fidéliser de nouvelles personnes, il faut un socle commun de formation professionnelle » a-t-elle affirmé. Pour y parvenir, elle préconise de requalifier et de reprofessionnaliser les assistantes maternelles en mettant à profit la formation continue pour leur permettre de justifier d’une formation de base identique à celle des personnels des établissements du jeune enfant.

Elle suggère aux maires de s’intéresser également de plus près aux maisons d’assistants maternels (Mam) qui peuvent apparaître aux yeux des parents comme un accueil en collectivité au même titre que les autres, même si les Caf regardent ces regroupements avec distance. « Une Mam c’est un maximum de 16 enfants accueillis, autant qu’en micro-crèche mais sans les mêmes contraintes. Si la collectivité fournit un local, il faut qu’elle s’y implique, qu’elle contractualise avec les assistantes maternelles, qu’elle impose un cahier des charges, qu’il y ait un réel projet éducatif, pour rassurer les parents », a-t-elle indiqué.