• Un diplôme pour les assistantes maternelles

Dominique Bertinotti, ministre déléguée à la Famille, a annoncé en novembre dernier, la mise en place d’un plan métier Petite Enfance — dont l’un des volets sera dédié aux assistantes maternelles —, pour les accompagner vers une plus grande professionnalisation.

Jusqu’à présent, les assistantes maternelles avaient l’obligation de suivre le premier module du CAP petite enfance pour obtenir leur agrément et exercer leur métier sans toutefois valider leur examen. Cette formation, jugée trop succincte par le gouvernement, se résume à un programme de 120 heures. Désormais, il devrait donc être obligatoire de valider un diplôme pour prendre en charge des enfants à domicile en tant qu’assistante maternelle.

Quelle forme ce diplôme va t-il prendre ? Pour l’instant, tout est en discussion, mais on peut d’ores et déjà avancer qu’une assistante maternelle disposera de 5 ans pour le valider et que la clause de grand-père sera appliquée, une disposition légale permettant que, lors de l’adoption d’une nouvelle loi, les conditions de l’ancienne loi puissent s’appliquer à ceux qui en bénéficiaient déjà.

Bien entendu, le contenu pédagogique du CAP petite enfance – s’il s’agit de cette qualification – sera reconsidéré pour répondre au plus près aux besoins de la pratique professionnelle des assistantes maternelles.