• Des femmes à la Paje

La Paje (prestation d’allocations du jeune enfant) aurait-elle des effets sur l’emploi des femmes ? Cette prestation semble offrir un impact positif sur l’emploi féminin si l’on tient compte du dernier numéro de la lettre Insee Analyses de juillet dernier.

Ainsi, l’Insee estime que la Paje se serait traduite en moyenne par « une augmentation de 1,1 point du taux d’activité des femmes dont le plus jeune enfant est âgé de 2 ans ».
L’impact de la Paje sur le taux d’emploi féminin serait néanmoins plus fort sur les mères de deux enfants, et de trois enfants et plus. Cet impact s’est traduit par des reprises d’activité à temps partiel ou sur une partie de l’année.
En revanche, la Paje n’a pas eu d’effet sur le taux d’activité des mères après la naissance de leur premier enfant, en permettant toutefois à certaines de ne pas réduire leur volume d’activité.

L’autre conséquence de l’introduction de la Paje est un glissement du mode de garde informel tel que la famille ou un tiers vers des modes de garde payants qui progressent de 1,8 %. Une augmentation qui atteint son amplitude maximale pour les mères de deux enfants (+ 2,2 %), alors qu’elle est plus faible — mais réelle — chez les mères d’un enfant (+ 1,7 %) et surtout chez celles de trois enfants et plus (+ 1,2 %).

Toutefois, l’étude souligne la difficulté à mesurer les seuls effets de l’impact de la Paje sur l’emploi féminin alors que cette prestation se heurte aussi à la disponibilité des modes de garde et au faible nombre de places disponibles par rapport aux besoins.