• Création d’une filière enfance

C’est lors de la conférence de l’Union nationale des centres communaux d’action sociale (Unccas), le 22 janvier dernier, que Dominique Bertinotti, ministre déléguée en charge de la Famille, a précisé son plan métier petite enfance. Elle s’exprimait en ces termes : « Puisque nous ne sommes pas en capacité de donner le choix du mode d’accueil aux familles, il faut que tous les personnels chargés de la garde d’enfants aient un socle commun de formation ».

Son ministère est donc en train d’étudier ce qui pourrait constituer un socle commun de compétences de la 3e jusqu’au bac pour permettre d’autres perspectives d’évolution et favoriser la mixité. Une filière qui ne serait plus consacrée aux métiers de la petite enfance mais aux métiers de l’enfance. Pour les assistantes maternelles se dégagerait une phase de transition afin de reconnaître leur expérience professionnelle sans passer par un retour à l’école ainsi que la révision d’un agrément sur des bases professionnelles nouvelles. « À terme, nous pourrons imaginer que toutes les assistantes maternelles aient un CAP des métiers de l’enfance » a  conclu la ministre.